La chapelle de Rohan-Chabot

En haut de la rue Jean XXIII qui mène à l’Église Notre-Dame de l’Assomption, sur la gauche dans un petit parc sombre planté d’ifs centenaires se trouve un monument peu connu : la chapelle de Rohan-Chabot.

De style néogothique, la chapelle de Rohan-Chabot a été construite au milieu du XIXe siècle sur l'emplacement des bâtiments de l'ancien prieuré de l’Eglise Notre-Dame de l’Assomption, devenus école communale, puis démolis en 1846. Cédée à la Ville le 14 octobre 1968 par la marquise de Maille, l’édifice abrite 16 sépultures situées dans un caveau bâti à deux mètres sous terre !  
Parmi ces sépultures, figurent de nombreux membres de la famille Rohan-Chabot mais aussi Terray De Morel-Vindé, Rouen des Lignières, Rouen des Mallets.

Située à proximité immédiate de l’Église Notre-Dame de l’Assomption, édifice classé au titre des Monuments Historiques, la chapelle de Rohan-Chabot présente un intérêt historique majeur et s’inscrit dans le patrimoine de la ville en raison de la qualité intrinsèque du monument et de son jardin, mais également de sa proximité avec l’esplanade de l’Église, le domaine du Château du Haut-Tertre et la forêt de Montmorency.
La convergence entre ces sites emblématiques renforce la place de la chapelle de Rohan-Chabot dans notre patrimoine, qui depuis 2019 a d’ailleurs été labellisée…
 
Suite de l'article paru dans le Taverny Mag #36 - septembre 2021 :

La convergence entre ces sites emblématiques renforce la place de la chapelle de Rohan-Chabot dans notre patrimoine, qui depuis 2019 a d’ailleurs été labellisée « Patrimoine d’intérêt régional » sous la forte impulsion de la Municipalité.

Patrimoine d’intérêt régional

La chapelle de Rohan-Chabot est située dans le périmètre de protection et le champ de visibilité de l’Église Notre-Dame de l’Assomption, édifice classé au titre des Monuments Historiques par liste de 1846. La Chapelle n’est pas classée mais a été labélisée « Patrimoine d’intérêt régional » en Île-de-France.
 
Le bâtiment de style néo-gothique fût construit au milieu du XIXe siècle à l'emplacement d'un ancien prieuré.  Elle présente une voûte en berceau brisé, une baie brisée est percée dans son mur de chevet, composée par deux lancettes sous un quadrilobe. Ses murs de soubassement sont en pierre de taille. Cet édifice fut donné avec sa parcelle le 14 octobre 1968 à la commune de Taverny par la marquise de Maillé. Il y a 16 plaques funéraires à l'intérieur de la chapelle, dont de nombreux membres de la famille Rohan-Chabot mais aussi Terray De Morel-Vindé, Rouen des Lignières, Rouen des Mallets.
 
Le projet de revalorisation de la Chapelle, porté actuellement par la ville, contribue particulièrement à la mise en valeur de cet ensemble patrimonial et environnemental à haut potentiel, par la création de nouvelles ouvertures et perspectives afin d’améliorer sa visibilité depuis l’espace public pour permettre aux habitants de se réapproprier leur patrimoine.

Un patrimoine rénové et valorisé

Afin de valoriser ce site, la chapelle de Rohan-Chabot et le jardin seront rénovés et réaménagés pour former un lieu de promenade et de repos. Situé sur les hauteurs de Taverny, ce jardin offrira une vue imprenable sur la ville. L'accent mis sur le végétal et la réalisation d'un ensemble paysager recomposé donneront aux promeneurs une connexion avec la nature et les cycles des saisons. Par ailleurs, un gradin adossé au mur d'enceinte permettra d'organiser des évènements musicaux symboliques depuis le jardin de la Chapelle (dans le cadre de l'Automne Musical par exemple).

 Chapelle de Rohan-Chabot
Rue Jean XXIII - Taverny