Expressions des groupes politiques

Cette page est réservée à la publication des tribunes parues dans le bulletin municipal Taverny Mag.

 Retrouvez ici les publications électroniques du Taverny'Mag

Tribunes publiées dans le N° 31 - Décembre 2020

Les propos des différents groupes politiques n’engagent que leurs auteurs


Groupe de la MAJORITÉ

POUR TAVERNY, ALLONS PLUS LOIN !

La sécurité, pilier de notre engagement quotidien à vos côtés.

On entend souvent que la sécurité est la « première des libertés » : pour vivre libre, il faut en effet commencer par pouvoir circuler sans craindre pour sa sécurité. Cet adage n’a jamais été aussi vrai ces derniers mois, au cours desquels notre nation a encore été la cible du terrorisme islamiste. Nous profitons de cette tribune pour rendre hommage à Samuel Paty et aux trois victimes de l’attentat de la basilique de Nice.

Lors de ces dramatiques événements, le rôle des polices municipales a été essentiel en étant la première force présente sur les lieux, illustrant leur place devenue importante en France. Elles compensent, malgré elles parfois, la baisse des moyens alloués à la police nationale et le repli de l’État sur cette mission régalienne pourtant capitale.

C’est pourquoi nous avons décidé, dès 2014, d’agir pour la sécurité des Tabernaciens : création d’un service de police municipale, travail avec l’agglomération Val Parisis pour créer une police intercommunale de nuit et installer la vidéo-protection (27 caméras opérationnelles aujourd’hui), partenariat avec les bailleurs sociaux et la communauté éducative, etc.

Nous avons aussi su faire preuve de pragmatisme pour nous adapter à la réalité du terrain : les policiers municipaux sont désormais primo-intervenants, beaucoup plus exposés sur le terrain en raisons de l’essor de leurs missions, tout en étant aussi bien formés que les policiers nationaux. Ainsi, bien que nous n’y étions initialement pas favorables, il paraissait inconcevable de ne pas les armer pour, en cas de besoin, se défendre eux-mêmes et défendre leurs concitoyens.

Grâce au « bouclier sécurité » instauré par la Région Île-de-France, nous pourrons également doter nos policiers municipaux de caméras piétons, un outil essentiel aujourd’hui pour identifier les bavures mais aussi les protéger des violences commises à leur égard.

La sécurité ne doit ainsi pas être prise sous l’angle de l’idéologie, parfois très candide et déconnectée de la réalité, ni du dogmatisme. À l’image de notre opposition qui, par posture, est contre la police municipale et son armement. Une position irresponsable et on n’ose imaginer la situation s’ils étaient au pouvoir !

Notre responsabilité d’élus consiste en effet à agir pour garantir au maximum un quotidien plus sécurisé et plus apaisé à nos concitoyens, et vous pouvez compter sur notre engagement indéfectible.

Nous vous souhaitons de belles et joyeuses fêtes de fin d’année.

 

Groupes de l' OPPOSITION

CHANGEONS D'ÈRE À TAVERNY

Solidarité, Écologie et Démocratie plus que jamais nécessaires en cette fin d’année marquée par la pandémie, la crise sociale, les attentats et le repli de certaines libertés.

À Taverny aussi, nous vivons les derniers jours d’une année difficile. Près d’un million de personnes basculent dans la pauvreté, la crise sanitaire touche durement notre région, des attentats ont fait de nouvelles victimes et visé les valeurs du pays, le confinement éprouve travailleurs et entrepreneurs, les étudiants et jeunes voient leurs études bouleversées et l’accès à l’emploi compliqué avec toujours plus de précarité.
Aider les associations qui aident elles-mêmes est une bonne chose. Mais cela passe aussi par l’emploi de l’argent public. Or les 38 millions d’euros de la piscine et les 2 millions d’euros de la Chapelle Rohan et ses aménagements ne correspondent pas à cette urgence. Nous appelons donc de nos vœux le maintien d’une priorité au traitement de la crise.
Cette pandémie trouve son origine dans la crise écologique. Nous avons aussi franchi les 50 000 morts annuels dus à la pollution de l’air. Qu’attendons-nous à Taverny pour en tirer les conséquences ? Pas en communiquant sur une « mini » forêt mais en stoppant l’artificialisation massive, la bétonisation et la hausse continue du nombre de véhicules. Rien pour les pistes cyclables au budget 2020 malgré les promesses, expulser nos apiculteurs et leurs abeilles, artificialiser 6 ha pour la piscine, détruire des espaces boisés pour un rond-point, vendre des terrains municipaux aux promoteurs : la majorité aménage comme avant et à côté elle communique sur l’écologie.

Changeons d’Ère à Taverny vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

Thomas COTTINET, Catherine THOREAU,
Franck CHARTIER, Sébastien DAVIGNON, Bilinda MEZIANI
et Cédric LEROUX

 

TAVERNY VILLE FRANÇAISE

Tribune non parvenue