Sécurité

La prévention face aux actes d'incivilité, à la délinquance, ou à la violence est une préoccupation majeure dans le politique de la ville de Taverny. La sécurité de la population, sous toutes ses formes, demande un juste déploiement de moyens.
sécurité et police municipale à Taverny

La ville se mobilise pour faire travailler ensemble tous les acteurs de la sécurité et s'est dotée d'un nouveau Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD). Il a pour mission d'évaluer la situation des problèmes de délinquance sur le territoire communal et de mettre en œuvre des dispositifs appropriés.

Sous la présidence de Mme le Maire, sont réunis le Conseil Général, la Préfecture, le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance, la Police Nationale, la Police Municipale, les Sapeurs Pompiers, l'Education Nationale, diverses associations (aides aux victimes, prévention spécialisée, locataire...) ainsi que les bailleurs, le Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Mission Locale, l'hôpital et un coordinateur. C'est ce conseil qui décide des orientations du Contrat Local de Sécurité.

La vidéo-protection constitue un outil technologique de dissuasion et de protection des personnes et des biens. Son installation sur la commune de Taverny sera cofinancée avec la communauté d'agglomération du Valparisis afin d'en limiter le coût et de partager le centre de surveillance urbain avec plusieurs communes limitrophes.

NUMÉROS UTILES

Les services d'urgence fonctionnent 24H/24.
Ils sont en relation constante entre eux.
L'efficacité des secours dépend des informations données :

  • adresse précise du lieu du sinistre ou de l'accident
  • circonstances (ce qui est arrivé)
  • ce que vous constatez
  • nombre et état apparent des victimes
  • éventualité d'un danger supplémentaire
  • numéro de téléphone de l'appelant pour obtenir des renseignements complémentaires

     

  • ne raccrochez jamais le premier
  • n'appelez pas si vous savez que quelqu'un l'a déjà fait ou est déjà en relation avec un service d'urgence
  • si les coordonnées du requérant sont demandées pour vérifications, son anonymat sera préservé

URGENCE MEDICALE

samu.jpgCas de détresses (cardiaque, respiratoire, etc)
Blessés par accident

SAMU : COMPOSEZ LE 15

Il est vivement recommandé de ne pas se rendre aux urgences sans y être attendu. Le SAMU Centre 15 vous adressera à l'établissement le plus adapté à votre problème médical et préviendra les équipes de votre arrivée pour une meilleure prise en charge. Appeler le SAMU Centre 15, c'est éviter l'encombrement des urgences et les hospitalisations inutiles.

APPEL SÉCURITÉ

Accident de la route, trouble à l'ordre public, infraction pénale...

EN CAS D'URGENCE COMPOSEZ LE 17 OU LE 112


Dans les autres cas :
PM.jpgPolice Municipale de Taverny
2 rue des Charmilles
Tel : 01 78 70 52 53

PN.jpgCommissariat de Police de Taverny
2 Place de Vaucelles
Tel : 01 34 18 41 70 ou le 17

pompiers.jpgCentre de Secours de Taverny
Carrefour de la Croix-Rouge
Tel : 01 34 18 36 70 ou le 18

AUTRES NUMÉROS

  • Allo enfance maltraitée 119
  • Accueil sans Abris 115
  • Services aux malentendants 114
  • Enfants disparus 116 000
  • Sida Info Service 0800 840 800

Plan Vigipirate

vigipirate.jpgAu premier rang des menaces probables retenues dans la stratégie de sécurité nationale figure la menace terroriste, qu’elle s’applique sur le territoire national ou dans le cyberespace. En constante évolution, cette menace se maintient durablement à un niveau élevé. Pour lutter contre le terrorisme, la France dispose d’un large éventail de capacités d’action qui se complètent : elles vont du recueil et de l’exploitation du renseignement à l’intervention d’unités spécialisées en passant par la prévention de la radicalisation et par des actions judiciaires.

Le plan gouvernemental VIGIPIRATE fait partie intégrante de ce dispositif. Il s’inscrit dans le cadre de la vigilance, de la prévention et de la protection. Il couvre l’ensemble des activités du pays et il concourt à la sécurité nationale. A ce titre, c’est un instrument qui relève du Premier ministre. Il s’agit d’un dispositif permanent, qui s’applique en France et à l’étranger et qui associe tous les acteurs de la Nation : l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs, les citoyens.

Le plan VIGIPIRATE a pour objectifs :

  • d’assurer en permanence la protection des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste ;
  • de développer et maintenir une culture de vigilance de l’ensemble des acteurs de la Nation, afin de prévenir et de déceler le plus en amont possible toute menace d’action terroriste ;
  • de permettre une réaction rapide et coordonnée en cas de menace caractérisée ou d’action terroriste, afin de renforcer la protection, de faciliter l’intervention, d’assurer la continuité des activités d’importance vitale, et donc de limiter les effets du terrorisme.

Le plan VIGIPIRATE comporte deux niveaux : la vigilance et l’alerte-attentat. Ils sont destinés à signifier la vigilance de la Nation et, en cas de nécessité, la mise en alerte du pays.
La vigilance correspond à la posture permanente de sécurité. Elle se traduit par la mise en œuvre de mesures permanentes d’intensité variable, dans le but d’assurer au quotidien la sécurité de tous.
Depuis janvier 2015, Le plan Vigipirate élevé au niveau « alerte attentat » sur l’ensemble de la Région Ile-de-France. Dans ce cadre, des consignes de vigilance et de sécurité ont été immédiatement transmises à l'ensemble des chefs d'établissements scolaires du département par la Préfecture et la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN). :

  • veiller à la stricte application du contrôle d’accès dans les établissements scolaires publics et privés ;
  • porter une attention particulière à la circulation des personnes dans les bâtiments et à leurs abords ;
  • veiller à la présence d’adultes lors des entrées et sorties des élèves. Une attention particulière est demandée afin d’éviter tout attroupement aux abords des établissements.

Seules, les sorties scolaires sur Paris nécessitent une attention particulière.

Les rassemblements et déplacements importants de scolaires (supérieurs à 150 personnes), tant dans le Val-d'Oise qu'à l'extérieur du département, sont à signaler par mèl, à titre préventif, à la préfecture.
[+] val-doise.gouv.fr

Actions locales

Opération Voisins Vigilants

Dans une circulaire datée du 22 juin 2011, le Ministère de l'Intérieur cadrait le dispositif de participation citoyenne dont il appelait de ses vœux la mise en œuvre : "L'effort doit être porté dans les quartiers, les lotissements ou les zones pavillonnaires régulièrement touchés par des phénomènes de délinquance multiformes, cambriolages (démarchages conduisant à des escroqueries, dégradations et incivilités diverses), [...] pour lutter contre le sentiment d'insécurité."

Fondé sur la solidarité de voisinage, le concept vise à développer, chez chaque personne disposée à participer à sa propre sécurité dans son quartier, un comportement de nature à mettre en échec la délinquance : surveillance des logements temporairement inhabités, ramassage du courrier des vacanciers, vigilance à l'égard de certains comportements (démarcheurs trop insistants...), signalement aux autorités compétentes de tout fait semblant anormal (véhicule en repérage, dégradations, incivilités...).

La circulaire précise "le fait que ces voisins vigilants ne sauraient se prévaloir de prérogatives administratives ou judiciaires. En ce sens, ils ne peuvent en aucun cas mettre sur pied un dispositif de contrôle du secteur concerné par ses habitants".

Pour plus d'information : contactez la Police Municipale.

Opération Tranquillité Vacances

Partez en vacances tranquille, la Police veille ...
Afin de profiter sereinement de vos vacances, n'oubliez pas de vous inscrire à l'Opération Tranquillité Vacances.
Durant toutes les vacances scolaires, des agents de police effectuent une surveillance accrue autour des habitations et des commerces pendant vos absences.
Pour bénéficier de ce service gratuit, il vous suffit de vous inscrire à ce dispositif et de prévenir la police au moins trois jours avant votre départ, et en cas de retour anticipé. La fiche d'inscription est disponible en téléchargement en bas de cette page. Les demandes sont à déposer au poste de Police Municipale.

Quoi qu'il en soit nous vous rappelons les précautions habituelles en cas d'absence prolongées :

  • ne laissez pas le courrier s'entasser dans votre boîte aux lettres
  • assurez-vous d'avoir bien verrouillé les accès, même secondaires, à votre habitation
  • ne laissez pas de message d'absence sur votre répondeur téléphonique
  • prévoyez un système d'éclairage automatique

Si malgré ces précautions, vous êtes victime d'un cambriolage, composez le 17 ou le 112 ou le 01 78 70 52 53

Informations

Depuis le 30 juin 2015, les amendes pour arrêts et stationnements gênants sur les passages piétons, les trottoirs, les pistes cyclables, etc, sont passées de 35 € à 135 €. (contravention de 4ème classe).
[+] les cas de stationnement gênant définis par l'article R417-10 du code de la route

Depuis le 1er juillet 2016, la vitesse maximum autorisée sur l'A115 passe de 110km/h à 90km/h

Le changement du stationnement alterné se fait entre 20h30 et 21h le dernier jour de la quinzaine.
Du 1er au 15 de chaque mois, le stationnement est autorisé du côté des numéros impars
Du 16 au dernier jour du mois, le stationnement est autorisé du côté des numéros pairs
[+] dispositions générales du code de la route

Sécurité Routière
[+] SAM : Celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas.

[+] securite-routiere.gouv.fr

Règlementations

Un arrêté municipal (14 Oct.1997) sur les chiens dangereux rappelle l'obligation de museler les chiens de type Pittbull, American Staddordshire, Rottweiler ou leurs croisements. De plus la divagation de chiens, l'excitation ou le fait de ne pas retenir un chien susceptible de présenter un danger pour autrui (en l'absence même de dommage quelconque), les combats de chiens, le fait de ne pas soumettre à la surveillance d'un vétérinaire un chien qui a mordu ou griffé une personne, sont passibles d'amendes. Les propriétaires s'exposent alors à la capture et la mise en fourrière de l'animal.

Dans l'arrêté N°2012 - 078, il est précisé : "A l'exception des feux pyrotechniques autorisés, l'utilisation des artifices de divertissement et articles pyrotechniques est interdite sur le territoire communal, en tout lieu public et privé, à partir de 19 heures jusqu'au lever du jour. Toutefois, par mesure de tolérance, cette interdiction n'est pas applicable dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier de chaque année, de 20 heures à 2 heures du matin. [...] Il est précisé qu'est rigoureusement interdite, l'utilisation de pétards, artifices élémentaires de divertissement et pièces d'artifice dans les bals et autres lieux où se fait un rassemblement de personnes (y compris les manifestations liées à la fête nationale du 14 juillet).
Même les plus petits articles de pyrotechnie sont dangereux : chaque année les hôpitaux reçoivent beaucoup de personnes brûlées lors des jours de fêtes comme le 14 juillet ou le 31 décembre. Les parties du corps les plus touchées sont : les doigts (32%), les mains (25%), les yeux (15%) et la tête (13%). Une victime sur deux souffre de brûlures. Mais il faut également faire attention aux lésions auditives : la plupart des artifices (notamment les pétards populaires vendus dans les grandes surfaces ou dans les magasins spécialisés de groupe K1 ou K2 ) atteignent très facilement les 160 décibels, voire même plus, soit 20 décibels au-dessus du seuil de douleur. A titre comparatif, un avion à réaction en train de décoller produit 125 décibels à une distance de 100 mètres.
[+] plus d'informations sur le site de la Commission de la Sécurité des Consommateurs

Conseils sécurité

Abus de faiblesse

C'est une pratique commerciale qui consiste à solliciter le consommateur afin de lui faire souscrire un contrat (souvent lors d'un démarchage à domicile) en abusant de la situation de faiblesse ou d'ignorance de la personne : âge avancé, mauvais état de santé, mauvaise compréhension de la langue française, etc.
[+] lire la suite sur le site de la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Arnaques sur Internet

Spams, Scam, phishing, peer to peer, hoax ?
Etre prudent sur Internet, c'est d'abord ne pas avoir peur de tout. Pour détecter les pièges, il suffit souvent de se dire : « si un inconnu me disait ça dans la rue, est-ce que je le croirais ? » la prudence sur Internet, c'est aussi résister aux tentations du téléchargement illicite et se méfier du sentiment d'anonymat.
[+] lire la suite sur le Portail Officiel de signalement des contenus illicites de l'Internet

En cas de doute de type "info ou intox ?", ce site vous permet de vous y retrouver dans les différentes rumeurs qui peuvent parcourir le net et vous arriver par mail, souvent transférées par un(e) ami(e) croyant bien faire  : www.hoaxbuster.com/  Première ressource francophone sur les hoax (canulars) du web. Permet d'identifier tout message susceptible d'être un hoax.

Les gestes citoyens

[+] Les gestes qui sauvent
Le ministère de l’Intérieur avec l’ensemble des acteurs du secours et en partenariat avec l’Éducation nationale, organise des séances d’initiation de 2 heures. Au cours de ces sessions gratuites, certains gestes de premiers secours seront enseignés : alerter les secours, masser, défibriller et traiter les hémorragies.

Prévenir les accidents domestiques, sécurité des jeunes enfants
issue d’un partenariat entre les différents acteurs de la prévention : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), Commission pour la sécurité des consommateurs (CSC), l’Assurance maladie, l’Institut de veille sanitaire (InVS), Calyxis, le ministère chargé de la santé et le ministère chargé de l’intérieur. [+] en savoir plus
[+] Prévention Maison

Le boitier d'alerte pour personnes âgées
De nombreuses solutions existent pour acquérir un boîtier d'alerte (appelé aussi téléassistance) permettant aux personnes âgées isolées d'appeler les secours avec un simple bouton. L'alarme déclenche différents types d'alertes (appel d'une centrale de téléassistance, appel d'un proche...). Certains appareils peuvent se déclencher automatiquement en ayant détecté la chute de la personne le portant.
La brochure d'information sur la télé-assitance éditée par le Conseil Départemental du Val d'Oise est disponible ci-dessous.
 

Les élus référents

 

Pascal Gerard

Adjoint au Maire

délégué à la Sécurité et à la Prévention

Les documents à télécharger

Inscription Opération Tranquillité vacances

[+]  0.09Mo

téléassistance Val d'oise

[+]  1.60Mo

Contact

Police Municipale

Police Municipale
2 rue des Charmilles
Tél.
Contactez-nous

Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h00