Risques majeurs

Les principaux risques sur la commune concernent les mouvements de terrain et les inondations. Les prescriptions et informations sont détaillées dans le Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM).
Le gypse à Taverny et sur les communes environnantes

DICRIM

Sur tout territoire concerné par un risque majeur, il existe des documents et des procédures applicables pour prévenir ces risques mais aussi informer sur les comportements à tenir en cas d'évènement dangereux.
Fruit d'une collaboration de tous les acteurs du territoire (État, Commune, Sapeurs Pompiers) , le DICRIM décrit les risques majeurs potentiels sur la commune et permet à chacun d'adopter les bons réflexes et connaître les consignes en cas de catastrophe naturelle et/ou technologique.
Le DICRIM de Taverny est disponible en mairie et en téléchargement via les liens en bas de page.
[+] plus d'info sur les risques : developpement-durable.gouv

Gypse

Le nord de Taverny, approximativement au nord de la ligne SNCF Ermont - Valmondois jusqu’à la lisière de la forêt de Montmorency, est une zone dans le sous-sol de laquelle se trouvent des couches de gypse.
L’eau circulant dans le sous-sol peut créer des vides karstiques dans les couches de gypse, roche soluble dans l’eau, et donner naissance localement à des affaissements ou à des effondrements de terrain. Les fuites dans les réseaux d’eau et d’assainissement, ainsi que les puisards, contribuent à accélérer ce phénomène naturel.
Il convient donc de prendre les mesures adéquates pour prévenir le risque. En premier lieu, il convient de bien s’informer.

Le risque de mouvement de terrain lié à la présence de gypse

Le gypse, ou pierre à plâtre, est composé de sulfate de chaux, instable au contact de l’eau. Après son dépôt, la couche rocheuse, fracturée, a fait l’objet d’une érosion interne (dissolution) responsable de cavités. Ce sont ces cavités naturelles qui sont à l’origine de l’instabilité des terrains situés au-dessus du gypse. Cette instabilité peut prendre trois aspects principaux :

  • l’effondrement de terrain, de 1 à 3 mètres de diamètre et parfois plus d’un mètre de profondeur, lorsque les cavités naturelles sont importantes et à faible profondeur ;
  • l’affaissement de terrain, déformation de la surface, qui peut atteindre plusieurs décimètres, lorsque les cavités sont de petit volume, ou situées sous un recouvrement important (le foisonnement des terrains superficiels amortit alors la remontée du vide) ;
  • la perte des caractéristiques mécaniques (taux de travail admissible) représente la manifestation ultime de petits vides situés à grande profondeur qui décompriment les terrains jusqu’en surface.


Précautions à prendre

Dans les secteurs à risque de mouvement de terrain lié à la présence de gypse, les maîtres d’ouvrage et les constructeurs doivent être alertés sur ce risque afin qu’ils prennent les dispositions suivantes :

  • avant tout aménagement nouveau, réalisation d’une étude de sol pour déterminer la présence ou l’absence de gypse ainsi que l’état d’altération éventuelle de celui-ci ;
  • lors de la construction, adoption de dispositions constructives propres à limiter l’impact de mouvements du sol d’ampleur limitée, ce qui suppose des fondations suffisamment rigides et résistantes ;
  • limitation des rejets d’eau hors des réseaux d’assainissement collectif :
    - La dissolution du gypse étant favorisée par la circulation d’eaux souterraines, elle-même liée à l’infiltration d’eaux en provenance de la surface, l’assainissement autonome est à éviter.
    - L’assainissement collectif et l’adduction d’eau doivent de même être traités avec le plus grand soin pour éviter les pertes de réseaux. On veillera tout particulièrement à la bonne étanchéité des réseaux et à la solidité des canalisations et des raccords.
    - Les propriétaires concernés sont invités à vérifier que leur installation d’assainissement respecte ces recommandations. Les puisards existants doivent être comblés.
    - Les demandeurs de permis de construire doivent concevoir un projet en respectant ces directives.
  • Il convient pour la même raison d’éviter les forages et pompages d’eau qui favorisent le renouvellement de l’eau au contact du gypse, et donc la dissolution de celui-ci.
  • Il convient en outre d’éviter tout traitement du sol à la chaux ou au ciment.


Consultez le plan de zones de gypse

Pour connaître les zones concernées par le gypse, visualisez le accessible dans le cadre "Documents à télécharger" ci-dessous.

Les mouvements de terrain

Les côteaux de Taverny sont soumis à trois riques de mouvements de terrain.

  • Les carrières de gypse abandonnées :
    Localisées à partir de documents d'archive, les anciennes carrières constituent des zones de risque d'effondrement.
    Les propriétaires de terrains situés dans ces secteurs sont invités à consulter la carte avant tout dépôt de demande de permis de contruire ou de déclaration de travaux et lors de toute transaction foncière.
    [+] Pour plus de renseignements il est possible de consulter le site de l'Inspection Générale des Carrières.
  • Les ruissellements d'eau de pluie.
    En cas d'orages violents, les eaux de pluies suivent les pentes naturelles du relief tabernacien. Elles sont recueillies dans le réseau communal et intercommunal d'assainissement.
    Les trajectoires principales sont identifiées sur la carte.
    Selon l'intensité des intempéries, ces ruissellements peuvent provoquer des inondations en sous-sol (caves), sur la voirie, ou des écoulements de boues.
    Plus d'informations sur le site des risques majeurs prim.net
  • Les gonflements et retraits des sols argileux
    Lors d'épisodes de sècheresse, la diminution de volume de l'argile des sous-sols peut provoquer des mouvements de terrain.
    De même, le gonflement de l'argile provoqué par les fortes pluies peut augmenter les risques de mouvements de terrain.
    La carte ci-jointe (1,2 Mo) établie en 2008 indique les zones dites de sensiblité des sols à ce phénomène.

Pour un conseil, un renseignement, s’adresser au service voirie - assainissement, Direction du Patrimoine et du Cadre de Vie.

Les élus référents

 

Gilles Gassenbach

Adjoint au Maire

délégué à l'Urbanisme, aux Travaux, à la Voirie

Les documents à télécharger

DICRIM 2011

[+]  2.85Mo

Délibération Dicrim 2011

[+]  0.07Mo

Arrêté Dicrim 2011

[+]  0.07Mo

Formulaire Risques

[+]  0.05Mo

Annexe au formulaire

[+]  0.26Mo

Plan Secteurs Gypse

[+]  3.31Mo

Mouvements de terrain ruissellements

[+]  5.33Mo

Retrait gonflement sols argileux

[+]  1.18Mo

Contact

Direction du Patrimoine et du Cadre de Vie

Hôtel de Ville
2 place Charles de Gaulle
Tél.
Contactez-nous

Lundi de 13h30 à 17h30
Mardi au vendredi de 8h30 à 12h et 13h30 à 17h30
Samedi de 9h à 12h sauf voir ci-dessous
---
Fermé les samedis 11 et 18 février 2017
15 avril Pâques
27 mai Ascension
3 juin Pentecôte
15 juillet au 12 août inclus
6 janvier 2018