Expressions des groupes politiques

Cette page est réservée à la publication des tribunes parues dans le bulletin municipal Taverny Mag.

Tribunes publiées dans le N° 25 - Eté 2019

Les propos des différents groupes politiques n’engagent que leurs auteurs

Groupe de la MAJORITÉ

Une nouvelle énergie pour Taverny

L’opposition à Taverny, c’est « faites ce que je n’ai jamais voulu faire »
Depuis plusieurs mois, se sentant sans doute portée par le doux vent des élections municipales après être restée au sec de nombreuses années, notre opposition municipale se réveille avec quelques mots clefs qu’elle sort à qui peut l’entendre. L’un d’entre eux est : la concertation. Un concept dont on ne sait d’ailleurs plus très bien ce qu’il recouvre tant il est employé à tort et à travers, non sans un certain opportunisme parfois, notamment par ceux qui l’ont toujours balayé d’un revers de main une fois le pouvoir entre leurs mains.

Exiger et critiquer ce qu’ils n’ont jamais osé mettre en place pendant tous leurs mandats consécutifs, notre opposition - qui multiplie les noms en quête d’inspiration (l’appel des cent, changeons d’ère, etc.) et pour masquer vainement qu’il s’agit des mêmes depuis vingt ans - s’y est déjà montrée maître en la matière, et ce dans tous les domaines. Ils espèrent sûrement tromper les Tabernaciennes et les Tabernaciens, croyant qu’ils auraient la mémoire courte et qu’ils ne se souviendront pas de n’avoir jamais été concertés sur aucun des projets qu’ils ont réalisés ou imaginés. Mais nous n’avons pas attendu que cette manière de faire de la politique soit à la mode dans les discours pour l’inclure dans notre action au quotidien et dans notre façon de gérer la ville.

Dès notre arrivée, et en respectant l’une de nos promesses de campagne, nous avons étoffé et multiplié des instances inédites de concertation : redécoupage des conseils de quartier pour en créer 8 au lieu de 4, création d’un conseil municipal des jeunes, d’un conseil des seniors ou encore d’un conseil ville-handicap.

Nous ne comptons plus non plus les multiples réunions que nous faisons, sous des formats variés pour convenir à tout un chacun et permettre de libérer plus facilement la parole (réunion publique pour chaque projet d’aménagement urbain, réunion chez l’habitant, réunion d’un quartier ou d’une rue sur un problème qui l’impacte en particulier, réunion sur le terrain avec les services de la ville et les riverains). À chaque fois, des scénarii élaborés par les services municipaux sont discutés avec les riverains pour décider ensemble de ce qui pourrait être le mieux pour leur quartier.

Nous n’avons pas la science infuse, c’est bien pour cela que nous écoutons à la fois les services municipaux qui ont une compétence technique et les habitants qui ont une connaissance fine de leur quartier et de leur territoire. Un mélange raisonné et efficace qui porte ses fruits, et qui donne régulièrement satisfaction auprès des riverains. Nous continuerons résolument à travailler en ce sens, avec vous et pour vous, et avec le souci constant de l’intérêt général.
Nous vous souhaitons un très bel été à Taverny ou dans vos lieux de villégiature.

Groupes de l' OPPOSITION

Groupe Europe Écologie les Verts

Manipulation ?
Tout d’abord nous remercions les 15,5 % des électeurs tabernaciens qui ont soutenu la liste EELV aux dernières élections européennes. Aujourd’hui les Verts sont ainsi la 3e force politique à Taverny comme en France. Les municipales approchent et on voit ici et là les candidats soudain verdir leur programme et souvent souhaiter mettre en œuvre ce qu’ils n’ont pas fait précédemment.

Nous autres écologistes n’avons jamais changé d’orientation. Nous n’avons pas découvert l’immensité de cette question vitale récemment et très longtemps nous avons crié dans le désert.

Bien sur au niveau local des solutions peuvent être apportées mais il faut une détermination politique que ni la droite ni la gauche n’ont.
Et pourtant c’est urgent !

Albine Caillé

Front de Gauche

Bétonnage en catimini
Mme la Maire poursuit son entreprise de bétonnage de la ville. Après les Sarments et Ste-Honorine, d’autres projets de constructions ont été décidés, mais aucun d’eux n’a été présenté en conseil municipal. Blackout complet !

Plus grave encore, comme pour les quartiers des Sarments et de Ste-Honorine, les populations concernées par ces projets n’ont pas été consultées : mais à quoi servent en particulierles conseils de quartiers !

Il ne suffit pas de vanter la démocratie locale, à grand renfort de publications. La faire vivre de manière effective, surtout en consultant les Tabernaciens dont les conditions de vie sont
impactées, c’est mieux !

Le rythme des constructions sur Taverny était suffisant. Alors au fond quel est l’objectif de ce bétonnage accéléré ? Tout se passe comme si la composition sociale de la population Tabernacienne devait impérativement changer...

Les élus du Front de Gauche

Groupe Taverny Socialiste Écologique Citoyenne

Bétonnage à outrance.
Contradiction de la majorité municipale : après 5 ans d’inaction, elle multiplie les moyens et les dépenses de communication sur l’écologie avec son agenda 21.

Elle présente le programme de construction de la Tuyolle : destruction d’un espace boisé, filtre à polluants, absorbeur d’eaux de ruissellement et réserve de biodiversité.

Alors qu’il serait utile de produire des légumes, notamment pour les Tabernaciens, elle projette d’urbaniser les Écouardes en supprimant plusieurs hectares de terres agricoles. Ce serait pourtant un acte fort que de favoriser les circuits courts, et par là même, de diminuer l’empreinte carbone.

Ces projets doivent être impérativement réétudiés !
Sachant que pour maintenir la même population nous devons construire chaque année environ 60 nouveaux logements, cet objectif préserverait la nature.

Gérard Dagois

TAVERNY BLEU MARINE

L’avenir commence toujours demain !
Les récents résultats des Élections Européennes sont très encourageants pour l’avenir de la droite nationale.

L’effondrement de la fausse droite incarnée par LR doit laisser place à une large union des droites comme le propose Marion Maréchal. La droite est majoritaire dans notre pays et elle doit reprendre d’urgence le pouvoir pour sauver la France de son déclin.

Nationalisme et populisme ne doivent plus être des mots péjoratifs. Le nationalisme c’est l’amour de la nation, le populisme c’est l’amour du peuple.

Plus que jamais nous devons défendre notre nation des dangers qui la menacent. Le premier d’entre eux est l’immigration incontrôlée et massive qui envahit notre pays et menace son identité, sa sécurité et sa survie.

Seule une vraie politique de préférence nationale qui rendra les Français prioritaires chez eux pourra protéger notre peuple et assurer l’avenir de nos enfants.

Alexandre Simonnot
simonnot.fn@gmail.com