Expressions des groupes politiques

Cette page est réservée à la publication des tribunes parues dans le bulletin municipal Taverny Mag.

 Retrouvez ici les publications électroniques du Taverny'Mag

Tribunes publiées dans le N° 26 - Septembre - Octobre 2019

Les propos des différents groupes politiques n’engagent que leurs auteurs

Groupe de la MAJORITÉ

Une nouvelle énergie pour Taverny

Chères Tabernaciennes, chers Tabernaciens,
Conformément à la loi préélectorale et soucieux de
respecter la législation en vigueur dans le cadre des
prochaines élections municipales fixées au mois de mars
2020, l’édito de Madame le Maire ainsi que la tribune
d’expression libre de la majorité municipale, sont
suspendus.

 

Groupes de l' OPPOSITION

Groupe Europe Écologie les Verts

L’arbre. L’arbre a toujours été l’identité même de Taverny. Pour ne pas le comprendre et se complaire dans l’absurdité madame le Maire commet deux fautes. La première est de ne rien avoir appris de notre ville, de ses habitants et de leur attachement. La seconde est de s’être totalement coupée de l’actualité de cette dernière période et de continuer à penser à l’ancienne : qu’il vaut toujours mieux un immeuble, un parking, une route qu’un espace naturel, qu’un espace boisé. Pourtant tous les scientifiques le disent, il faut maintenant cesser d’imperméabiliser les sols, surtout en Ile de France, les canicules à venir des étés prochains nous l’ordonnent, ce n’est plus un choix. L’argent qui ne s’incline devant rien doit s’incliner devant cela. Tous les espaces de végétalisation de proximité doivent être précieusement préservés. Madame le Maire renoncez à tous vos projets fous, il ne s’agit pas que de nous mais aussi, mais surtout, des tabernaciens de demain. Devons nous leur livrer inévitablement une ville invivable ?

Albine Caillé

Front de Gauche

Le domaine public privatisé
Quelle n’a pas été la surprise de nombreux Tabernaciens de constater que l’utilisation du parc LEYMA était interdite au public du vendredi 23 août 2019 à 21H au dimanche 25 août à 7H45 ! S’il s’était agi d’une manifestation relevant de l’intérêt général et accessible à tous, ils auraient bien sûr compris. Mais il s’agissait d’une autorisation accordée à un particulier pour une manifestation privée, en l’occurrence son mariage, consentie par Mme la Maire à titre gratuit (arrêté n°2019 – 11).
Le fait du prince nous direz-vous ? Au détriment des habituels usagers du parc ? Quoi qu’il en soit, ce précédent en appelle d’autres. Que les futurs mariés sachent qu’ils peuvent demander à leur tour la privatisation du parc LEYMA ; il ne saurait être question de privilèges à Taverny…

Les élus du Front de Gauche

Groupe Taverny Socialiste Écologique Citoyenne

L’offre de soins du pôle médical : qu’en est-il ?
Nous n’avons jamais contesté l’implantation d’un pôle médical, mais pas comme cela.
VRAI OU FAUX ?
L’offre de soins du territoire est améliorée.
FAUX : à ce jour, les médecins que vous y trouvez étaient déjà dans le même secteur géographique (peu de possibilités d’accueil des nouveaux habitants). Le temps d’attente pour obtenir un rendez-vous est réduit.
FAUX : la journée de travail n’est pas extensible.
Les urgences peuvent être prises en charge.
FAUX : ce service n’existe pas, il faut toujours aller à l’hôpital.
Il y a un service de médecine préventive et une éducation à la santé.
FAUX : pas de projet de prévention ni d’éducation en contrepartie.
Pour tout cela, les contribuables ont payé 4 Millions d’euros.
VRAI : et en plus une partie du fonctionnement de la structure est prise sur le budget communal.

Gérard Dagois

TAVERNY BLEU MARINE

Dix mesures d’urgence
La récente tuerie perpétrée par un islamiste au sein de la Préfecture de Paris vient nous rappeler l’islamisation dont est victime notre pays, islamisation qui est la conséquence directe de la suicidaire politique d’immigration pratiquée en France depuis 40 années.
Face à cette situation dix mesures d’urgence doivent être prises : Affirmer les principes fondamentaux de légitime défense et de préférence nationale. Abolir les lois Taubira. Rétablir la peine de mort pour les terroristes. Supprimer la double nationalité. Supprimer le droit du sol, le regroupement familial et l’acquisition automatique de la nationalité française. Rétablir les frontières et leur contrôle. Expulser les clandestins à qui ne sera accordé aucun droit social. Restreindre le nombre de naturalisations et adopter une politique nataliste.
Rétablir un service militaire de 6 mois. Construire 100 000 places de prison.
Seules ces mesures de bon sens pourront rendre aux Français leur sécurité, première de leurs libertés.

Alexandre Simonnot
simonnot.fn@gmail.com