Animations

Réfléchir, c’est déranger ses pensées. - Jean Rostand

Animations

Des animations en direction de tous les publics, inscrits ou non, sont proposées toute l’année, afin de mettre en valeur les collections et les services offerts par la médiathèque à son public : expositions, projections vidéo, concerts, spectacles, conférences, débats.

Jeunesse :

  • L'heure du conte
  • Projections de vidéos
  • Les Ateliers Travaux Manuels
  • Les Ateliers Scientifiques
  • Les sessions de Jeux : Wii et jeux de plateaux

Tous publics :

  • Le Club des Lecteurs
  • Les Conférences philo
  • Les Printemps Sonores
  • "Les écrivains se livrent", rencontre avec des auteurs
  • Les Vendredis Ciné
  • Les Cycles Cinéma
  • Les Conférences d'Art Contemporain
  • Les Expositions
  • "Anim'O Collège"

LES ÉCRIVAINS SE LIVRENT

Mercredi 3 mars 2021 à 10h30
Rencontre avec le romancier Fabien Clavel (en résidence / sous réserve) pour son roman « Le monde de Lléna » (Rageot, 2020)
Dans notre monde, un auteur entreprend l’écriture d’un roman de fantasy en s’inspirant de sa fille, Léna. Dans ce roman, Fidnuit, un orphelin, est approché par des Dormants, des moines qui maîtrisent la magie du Dérêve.
Ils lui ordonnent de rallier le Refuge de Lléna, leur déesse. Poursuivi par des créatures de cauchemar, Fidnuit s’enfonce dans une étrange forêt aux arbres inclinés… Au même moment, la jeune Fadlune, perturbée par des rêves prémonitoires, apprend de l’uraus Timagro qu’elle aussi doit se rendre au Refuge de Lléna. Bientôt, le déroulement du roman semble interférer avec la réalité et Léna est victime d’une étrange maladie qui la plonge dans un sommeil sans fin...
Rencontre organisée dans le cadre d’une résidence d’écrivain
[+] le programme des rencontres avec Fabien Clavel

Programme complet des rencontres page 35 du Guide Culturel (lien ci-dessous)
Médiathèque - Entrée libre, réservation indispensable 01 30 40 55 00
Ouverture des réservations un mois avant la date de l’événement

Tout le programme de la Médiathèque est dans le Guide Culturel

Conférences Philo

Animées par Claude Obadia, agrégé de philosophie. Il enseigne à l'Université de Cergy-Pontoise, à l'ISC Paris, à l'EFAP et dans le second degré. Ancien rédacteur en chef-adjoint de la revue Le Philosophoire, il a publié de nombreux articles de philosophie (Espace-Prépas, L’Enseignement philosophique, Le
Philosophoire
) et plusieurs ouvrages parmi lesquels Les Lumières en berne ? (2012) et Kant prophète ? Éléments pour une europhilosophie (2015). Ancien chroniqueur à Marianne et à La Croix, il intervient régulièrement dans la presse écrite sur des questions d’actualité (Le Monde, Le Figaro, Libération...).


Samedi 28 novembre 2020 à 11h
ÉGALITÉ DES HOMMES ET DES FEMMES : QUELLE SOCIÉTÉ POUR DEMAIN ?
Une opinion assez répandue voudrait que l’égalité des hommes et des femmes soit aujourd’hui acquise. Or, les faits disent le contraire.
S’impose donc, d’un premier point de vue, une révolution qui est autant éducative que sociale, autant matrimoniale que politique.
Pour autant, s’il faut que les femmes rattrapent les hommes, ne conviendrait-il pas, loin des logiques revanchardes, inscrire les revendications dites « féministes » dans un projet de société plus ambitieux ? Non plus une société dans laquelle, courant à perdre haleine, les femmes rattraperaient les hommes éperdument ivres de pouvoir, mais une société dans laquelle, marchant main dans la main, hommes et femmes feraient droit aux valeurs qui fondent le
vivre-ensemble.


Samedi 16 janvier 2021 à 11h
POURQUOI DES HÉROS ?

Le héros désigne un genre d’hommes, ou de surhommes, qui focalise les rêves de grandeur et dans lequel tout un chacun trouve ses modèles. D’Ulysse à Batman, sans oublier ceux qui, dans les situations historiques les plus dramatiques, parviennent à sublimer les plus grandes vertus du courage et de l’abnégation, le héros force le respect en nous offrant un idéal. Par là même, il se constitue en modèle. Que nous révèlent les héros ? Que nous disent-ils de ceux qui n’en sont point mais qui parviennent à éprouver de l’admiration pour ces hommes qu’ils ne sont pas ? Telles sont les questions que nous examinerons.


Samedi 10 avril 2021 à 11h
Y A-T-IL UN DROIT À L’INSURRECTION ?

Si, dans bien des cas, comme on s’accorde à le penser, « la fin justifie les moyens », reste à établir qu’une cause, quelle qu’elle soit, et aussi sublime qu’elle puisse être, peut justifier un acte en soi illégitime. Si l’État a pour vocation d’abolir la violence et peut légitimement exercer une contrainte sur les conduites individuelles, peut-on penser un droit à l’insurrection qui serait comme le droit de ne pas reconnaître la souveraineté de l’État ? La violence elle-même peut-elle être, dans certaines situations, légitime ? Peut-on encore, finalement, penser un État de droit si l’on admet le droit, pour le peuple, de se libérer du devoir de l’obéissance civile ?