Expressions des groupes politiques

Cette page est réservée à la publication des tribunes parues dans le bulletin municipal Taverny Mag.

Tribunes publiées dans le N° 16 - Eté 2017

Les propos des différents groupes politiques n’engagent que leurs auteurs

Groupe de la MAJORITÉ

Une nouvelle énergie pour Taverny

Agir pour l’école de la République
La fin de l’année scolaire pointe le bout de son nez et nombre d’entre vous sont déjà plongés dans la perspective proche des congés estivaux.
C’est le moment de rappeler que la politique éducative locale constitue l’une des trois priorités majeures (avec la culture et la sécurité) du mandat municipal que vous nous avez confié il y a trois ans. Avec plus de 3 000 enfants répartis dans les 17 écoles que compte notre ville, l’éducation demeure le socle de notre commune et de notre société. L’équipe municipale a ainsi fait le choix dès son arrivée d’intégrer les parents aux discussions grâce à la mise en place d’instances de concertation et d’échanges dans le cadre du Projet éducatif territorial (PEDT). Un travail collégial qui se réalise autour de nombreuses thématiques telles que les activités périscolaires ou la citoyenneté et qui a abouti à l’instauration de mesures diverses visant à améliorer les conditions de vie et d’enseignement dans lesquelles évoluent quotidiennement nos enfants. Avec 12 millions d’euros de travaux de retard datant de la précédente majorité, l’héritage est parfois lourd à porter mais l’équipe conduite par le maire, Florence Portelli, a pris ses responsabilités en investissant massivement pour moderniser le patrimoine scolaire : sécurisation périmétrique des écoles dans le cadre du plan Vigipirate (visiophones, clôtures, portails, etc.) ; rénovation et entretien des bâtiments (nouvelles toitures, parties communes, peinture, plomberie, etc.) pour offrir un accueil optimal et un environnement de qualité à nos enfants. Nos actions se concentrent aussi sur ce qui se passe à l’intérieur des bâtiments, à la fois sur le temps scolaire et le temps périscolaire. Tout d’abord, en développant et en accompagnant les activités pédagogiques des enseignants, par exemple en ouvrant des classes orchestres ou en organisant des spectacles gratuits au Théâtre Madeleine-Renaud, mais aussi en mettant en place une organisation plus optimale et plus efficiente de la pause méridienne et de l’accueil de loisirs du soir. Un fonctionnement qui nous permet de conserver un encadrement de qualité, bien au-delà des moyennes nationales, propice à un plus grand accompagnement et à une meilleure sécurisation des élèves, et d’améliorer la qualité de la restauration scolaire en introduisant le bio et les circuits-courts dans les assiettes. Parce que les enfants représentent l’avenir de notre société, il est de notre devoir de mettre en œuvre tous les moyens qui concourent à leur réussite et à leur épanouissement. Vous pouvez compter sur notre engagement permanent en agissant pour l’école de la République.

Groupes de l' OPPOSITION

Groupe Europe Écologie les Verts

Reconstruire la Gauche
Un chef de l’état autoproclamé avec emphase « jupitérien », des ministres bien à droite sur les portefeuilles économiques et maintenant une chambre parlementaire assez monochrome... Tel est donc le paysage quelque peu désolant que nous laisse cet épisode électoral. Les premières mesures annoncées, révélatrices du quinquennat à venir : des ordonnances qui feront nettement régresser le droit du travail, un état d’urgence transformé en état permanent, un bien beau cadeau aux laboratoires pharmaceutiques avec la mise en place de nouveaux vaccins obligatoires alors que la défiance des citoyens est considérable à ce sujet. À venir aussi la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires, la baisse des dotations aux communes… D’où, à gauche, cet impérieux besoin de refondation afin de ne plus subir les graves déceptions à l’image de celles du dernier quinquennat (de la loi travail au triste débat sur la déchéance de la nationalité). Et il nous faudra, surtout, réussir cette reconstruction pour être en capacité de proposer une alternative sociale et écologique face aux mutations de notre société. C’est urgent !
Albine Caillié

Front de Gauche

Finances locales dans le rouge
Alors que les dotations de l’État pour notre commune ont diminué de manière importante, la majorité municipale s’engage dans de grandes dépenses : l’aménagement du parc Leyma (1,26 million d’euros) et la construction du pôle de santé libéral (coût estimé aujourd’hui à 4 millions d’euros). L’endettement de la ville augmente. Les recettes de fonctionnement diminuent et, malgré le choix d’externaliser vers le privé et de transférer à l’agglomération plusieurs services municipaux, les dépenses de personnels restent quasiment identiques. Même si la majorité municipale a décidé durant l’année 2016 la vente d’une partie du patrimoine de la ville pour la « modique » somme de 3,5 millions d’euros, tous les indicateurs sont au rouge ! Espérons pour l’avenir une gestion du budget de la ville plus responsable…
Les élus du Front de Gauche

Groupe Socialistes et apparentés

Une 5e République à repenser
Après une séquence dense (présidentielles et législatives), le parti du Président de la République a une majorité absolue à l’Assemblée Nationale, disproportionnée par rapport aux votes. Alors que des projets inquiètent (loi anti-travail et anti-salarié, hausse de la CSG, ou l’intégration dans le droit de mesures issues de l’Etat d’urgence), les socialistes s’y opposeront. Le niveau record de l’abstention ou de bulletins blancs et nuls doit conduire à un débat national et local sur la démocratie et la participation des citoyen-nes à la construction et l’évaluation de politiques publiques. Nous y prendrons notre part.
Rachid TEMAL
Président du Groupe
Conseiller régional

TAVERNY BLEU MARINE

L’insupportable « city stade »
Le terrain de sport baptisé « city stade » collé au Parc Leyma, derrière l’Hôtel de Ville, est devenu le cauchemar de ses riverains. Ouvert à toutes les heures du jour et de la nuit tous les jours de la semaine, il est régulièrement occupé par une population ignorant les règles de la bienséance. Graffitis réguliers sur les murs, tapages nocturnes à répétition, bouteilles d’alcool jetées n’importe où, cris, jeux de ballon intempestifs à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, insultes aux agents de police, pétards... Les riverains s’en plaignent sans cesse, certains d’entre eux ne peuvent même plus profiter du beau temps pour prendre leurs repas sur leurs terrasses, d’autres n’arrivent carrément plus à trouver le sommeil... Cette situation est insupportable. Ce « city stade » doit être fermé la nuit et ouvert à des horaires respectant la tranquillité de ses voisins. J’espère que la Municipalité de Taverny se penchera rapidement sur ce problème afin que les riverains de ce terrain de sport puissent dormir et vivre en paix.
Alexandre Simmonot
simonnot.fn@gmail.com