La prévention

Chaque année, des épisodes climatiques ou épidémiologiques sont des situations à risque pour les seniors. S'informer sur les moyens de prévention permet d'anticiper leur arrivée.
les plans de prévention pour les seniors

Le plan canicule

soleil.jpgL'alerte canicule est déclenchée par le préfet sur la base des informations de Météo France et sur les recommandations de l'Agence Régionale de Santé (ARS).
La canicule c'est quoi ?

  • Il fait très chaud
  • La température ne descend pas, ou très peu, la nuit
  • Cela dure trois jours ou plus

En cas de  malaise, appelez le 15

Quels sont les signaux d'alerte pour la santé ?

  • Crampes
  • Fatigue inhabituelle
  • Maux de tête
  • Fièvre supérieure à 38°
  • Vertiges nausées
  • Propos incohérents

A partir de 60 ans ou en situation de handicap, un acccompagnement personnalisé est possible :  contactez le CCAS au 01 34 18 72 18

Quels sont les bons gestes ?

  • Boire régulièrement de l'eau
  • Mouiller son corps et se ventiler
  • Manger en quantité suffisante
  • Eviter les efforts physiques
  • Ne pas boire d'alcool
  • Maintenir le logement au frais en fermant les volets dans la journée
  • Prendre des nouvelles de ses proches

Les personnes particulièrement sensibles à la canicule sont les femmes enceintes, les bébés, les personnes âgées.
Les personnes sous traitement médical peuvent demander conseil à leur pharmacien ou à leur médecin traitant.

[+] plus d'infos sur le site de l'INPES (Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé)
[+] www.meteo.fr
[+] la carte de vigilance
[+] Social.sante.gouv.fr

LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE

pollution_chaleur.jpgEn situation de forte chaleur, on assiste souvent à un dépassement (ou sa prévision) d'un des seuils d'information-recommandation à la pollution atmosphérique.

En complément des mesures prises en lien avec les services de l’Etat,  l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France rappelle les recommandations sanitaires suivantes :

  • Une vigilance vis-à-vis de l'apparition de symptômes évocateurs (par exemple : fatigue, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations) ;
  • Une adaptation des traitements peut être nécessaire, notamment pour les patients asthmatiques ou les insuffisants respiratoires, qui sont parfois exposés à une augmentation de leurs symptômes ;
  • Une vigilance pour ne pas aggraver les effets de la pollution atmosphérique par la pratique d'activités émettrices de substances polluantes (tabagisme actif et passif, usage de solvants…).

Les recommandations pour les personnes vulnérables et sensibles sont notamment de réduire ou d’éviter les activités physiques et sportives intenses (obligeant à respirer par la bouche) en plein air ou en intérieur.

Si pollution à l’ozone, les activités intérieures peu intenses peuvent être maintenues.

[+] ARS-Ile-de-France
Des informations sur les niveaux de pollution sont disponibles sur [+] airparif.asso.fr

Le plan grand froid

grand-froid.jpgLe plan "Grand Froid" est un dispositif interministériel prévoyant des actions en cas d'hiver rigoureux. Il est activé par les préfectures selon l'intensité du froid. Il existe trois niveaux de vigilance :

  • Niveau 1 Temps Froid, vigilance modérée : température positive en journée et comprise entre 0 et -5 °C la nuit
  • Niveau 2 Grand Froid : température négative en journée et comprise entre -5°C et -10°C la nuit.
  • Niveau 3 Froid Extrême : température négative en journée et inférieure à -10°C la nuit.

[+] la notice d'information de l'INPES

En période de froid, signalez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue en appelant le 115.

En période de grands froids, les risques d’intoxications au Monoxyde de carbone sont accrus. Tout le monde est concerné. En cas de coupure d’électricité, si vous avez recours à des  groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments. Et n’utilisez jamais de chauffage d’appoint à combustion en continu. Message du Ministère de la Santé et de l'INPES

La vaccination contre la grippe saisonnière

seniors-vaccin.jpgLe virus de la grippe sévit habituellement d'octobre à mars. Parce qu'il évolue chaque année, il est indispensable de s'en protéger et de se faire vacciner chaque année.
Au-delà de la fièvre, de la fatigue intense et des courbatures bien connues, la grippe saisonnière peut entraîner des complications graves pour les personnes à risque :

  • infection pulmonaire bactérienne grave (ou pneumonie),
  • aggravation d'une maladie chronique déjà existante (diabète, insuffisance respiratoire, cardiaque ou rénale, mucoviscidose...).

C'est pourquoi le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande la vaccination pour :

  • les personnes de 65 ans et plus,
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques,
  • les femmes enceintes,
  • les personnes souffrant d'obésité.

Pour ces personnes, le vaccin est gratuit.
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroule chaque automne.
[+] site ameli.fr

Renseignez-vous auprès du CCAS.

Les élus référents

 

Catherine Chapelle

Adjointe au Maire

déléguée au Logement et à la Santé

Contact

Direction du logement et de la Santé

Centre Communal d'Action Sociale
105 rue du Maréchal Foch
Tél.
Contactez-nous

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30